ad
ad

Related Articles

One Comment

  1. Raphaël ADJOBI

    Bravo, pour ce beau texte, camarade président ! Je ne sais pas si tu as lu le livre du philosophe et romancier Alain Badiou ; un petit livre qui vient de sortir en librairie. Le titre « Notre mal vient de plus loin / Penser les tueries du 13 novembre ». Tout en ayant pour centre d’intérêt les événements français que nous connaissons tous, Alain Badiou est de ceux qui voient plus loin que le bout de leur nez. Il n’est pas de ces Français qui restent dans l’affect pour prendre des mesures pour la société. Il n’est pas de ceux qui affirment bêtement sous l’affect que « comprendre c’est déjà excuser ».

    En tout cas, le début de ton texte rejoint mes pensées et – à quelques chose près – les analyses d’Alain Badiou qui est plus explicite et qui va beaucoup plus loin. Le contenu de ton texte est d’ailleurs le type de réflexion à multiplier pour faire grandir les mouvements politiques africains dont le nôtre bien sûr.

    Je viens pour ma part de terminer un article que je publierai dans moins d’une semaine. J’y reprends en quelques brefs passages ce thème du capitalisme ou libéralisme mondialisé que tu soulignes et que développe Alain Badiou ; capitalisme mondialisé que plus personne ne peut ignorer. Intitulé « Laurent Gbagbo, la CPI et la crise de la conscience européenne », cet article voudrait rappeler à tous que le procès de l’illustre prisonnier africain dans les geôles européennes doit absolument tenir compte de ce qui se passe dans le monde du XXIe siècle. Spectacle que tu évoques et qu’analyse Alain badiou.

    Quant à ton analyse de l’exploitation des terres africaines et de l’expérience initiée par Thomas Sankara, c’est justement ce que « le capitalisme mondialisé » s’applique à éviter. Tous ceux qui vont dans ce sens sont les ennemis du capitalisme ou du libéralisme mondialisé. C’est dire combien le combat qui nous attend est rude. Ou nous dépendons du système financier mondialisé ou nous organisons nos sociétés africaines selon nos convenances et les intérêts que nous avons avec les sociétés des autres.

    Encore une fois bravo !

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2015 AIRD, partenaire de la Démocratie et creuset des valeurs républicaines A propos de l'AIRD