ad
ad

Orientation idéologique

Que propose l’AIRD? (Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie)

siteon0L’AIRD est une formation politique dont la ligne idéologique est de la Gauche progressiste modérée. Certains parleraient de Centre Gauche.

Le Centre gauche est notre position politique qui admet l’existence ou le maintien d’un État relativement interventionniste c’est-à-dire  d’un État que certains détracteurs pourraient appeler État « providence ». Nous proposons une intervention mesurée afin d’assurer un équilibre entre les diktats de la finance et la nécessité d’un développement solidaire.

Cette intervention de l’État en fera un collecteur des ressources qui seront nécessaires au financement des programmes sociaux en vue de la gestion de la solidarité au profit des couches sociales les plus défavorisées et de la réduction des inégalités, etc.

Nous avons beaucoup de critiques et de réserves à l’endroit des «abus» de l’économie de marché ou du capitalisme et nous proposons donc des réformes importantes. Certains partis, dits socialistes, mènent bien souvent des politiques de centre gauche.

Contrairement aux partisans d’une Gauche communiste, nous ne visons pas une révolution ou un changement radical rapide car nous savons que nous n’en avons pas les moyens en tant qu’états africains. Nous entendons donc procéder par une bonne combinaison de l’économie de marché et de l’économie planifiée. Nous ne réduirons qu’assez modérément les libertés commerciales, professionnelles et économiques des personnes morales et physiques mais nous en utiliserons les revenus pour une redistribution plus équitable de la richesse.

L’accent sera mis particulièrement sur le développement de programmes sociaux (assurance-santé, assurance-emploi, instruction gratuite, droit à la santé, droit à l’information, etc.), d’entreprises publiques (électricité, transport en commun) et de mécanismes pour encadrer le marché de l’entreprise privée (régie, commission, etc.). Ainsi, les ressources communautaires feront l’objet d’une réappropriation collective. Pourquoi l’eau, source de vie, issue de rivières appartenant à l’ensemble de la communauté ne serait-elle pas gérée par les collectivités locales ?

L’Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie (AIRD) peut être classée parmi les adeptes de l’ « afro socialisme » que nous entendons promouvoir de façon structurée et spécifique.

À la différence des Gauches européennes qui parlent de nationalisation, nous ferons appel aux capitaux étrangers dans les secteurs prioritaires de notre économie tout en contrôlant et en encadrant leurs activités. Les filières touchant à l’autosuffisance alimentaire seront protégées (pas de dumping du commerce de volailles pour tuer la production avicole nationale et ensuite nous vendre les produits chers, pas d’importation massive du riz sous prétexte qu’il est plus cher à produire au plan local car notre main-d’œuvre est aussi notre richesse et toute sortie de devises est plus coûteuse que la force de nos bras, etc.).

Un exemple de la différence entre notre Gauche progressiste et le libéralisme : la Gauche progressiste va utiliser l’argent des dépenses publiques à favoriser l’instruction gratuite alors que les libéraux l’utiliseront à organiser des manifestations festives de luxe, comme ce fut le cas de la fête de la lumière qui a endeuillé la Côte d’Ivoire à Noël 2012.

QUELQUES CADRES DU PARTI

2015 AIRD, partenaire de la Démocratie et creuset des valeurs républicaines A propos de l'AIRD