ad
ad

Former la jeunesse à la citoyenneté           pour …garantir la paix et l’avenir

PARTIS POLITIQUES : PRATIQUE DE LA DÉMOCRATIE INTERNE (Formation permanente AIRD)

Au sein d’un parti politique, comme dans un pays, la démocratie ne va pas s’épanouir simplement par ce qu’elle est proclamée. En fait, la démocratie interne du parti peut être compromise par des facteurs tels que:

  • une direction isolée et/ou des structures de communication insuffisantes;
  • un manque de changement ou de renouvellement de la direction;
  • des membres du parti marginalisés
  • et des pratiques autoritaires et un manque de tolérance.

Parfois ces facteurs créent une situation dans laquelle quelques individus dominent les affaires du parti sans juste considération pour la grande masse des membres. Une telle situation empêche l’inclusion et limite l’opportunité pour les membres de façonner la politique d’un parti.

L’adhésion d’un parti à des principes démocratiques devrait être reflétée non seulement dans son statut, mais également dans les interactions quotidiennes entre les leaders et les membres. En fait, un parti doit être déterminé à pratiquer un comportement démocratique. Pour cela, les principes d’organisation et de fonctionnement doivent avoir pour but de promouvoir une véritable démocratie au sein du parti et de lui garantir la cohésion et les moyens indispensables et adéquats de mobilisation des masses autour des objectifs de développement de la nation haïtienne.

Les six aspects de la démocratie interne

La Démocratie Interne d’un parti politique est liée à six aspects:

  1. Sélection des Leaders du Parti : Il existe des règles et des procédures internes pour la sélection des leaders, tels que des critères comme le nombre d’années que la personne est membre ou une élection à l ‘intérieur du parti pour élire les leaders. Un parti politique a généralement des organes chargés de l’organisation d’élections internes, tels que l’Assemblé Générale ou un Congrès National.
  2. Choix des candidats électoraux: Pour assurer la plus grande participation des membres dans le choix des candidats aux élections, le parti peut organiser (1) des conventions ou des assemblés où un groupe de délégués représentants les différents secteurs du parti élisent des candidates ou (2) des élections à l’intérieur du parti où tous les membres votent pour choisir les candidats.
  3. Définition de la plate-forme politique du parti : Les membres doivent participer dans la définition de la plate-forme politique du parti. Ceci peut se faire par les membres lors d’un congrès national ou par un comité de membres délégués et représentatifs des secteurs du parti.
  1. Contrôle financier et mesures contre la corruption: Puisque le parti est une organisation de membres, il est important que le financement du parti reflète les valeurs démocratiques et transparentes du parti et qu’il rejète toute forme de corruption. Chaque parti doit avoir une commission financière chargée de gérer les fonds du parti.
  2. Représentativité des membres : Un parti démocratique doit avoir une proportionnalité des membres qu’il dit représenter, tels que les femmes, les ouvriers, les professionnels, la jeunesse, etc.
  3. Droits fondamentaux des membres : il doit exister un contrôle statuaire et légal interne pour gérer les relations entre les membres. Ces règles doivent être en accord avec la Constitution du pays, les Conventions des Droits Humains – par exemple les lois contre la discrimination – et les lois qui gouvernent les élections et le fonctionnement des partis politiques.

Extrait du séminaire de formation de l’AIRD du 29 août 2015 à Paris

(Bibliographie : NDI, Haiti 2003)

La coterie (définition)
La république (définition)
La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme
La pratique de la démocratie interne dans un parti politique

La rédaction

(Bibliographie: dictionnaire Cntrl)

2015 AIRD, partenaire de la Démocratie et creuset des valeurs républicaines A propos de l'AIRD